top of page
  • Confirmed

Le profil de patient qui pose des lapins

Dernière mise à jour : 17 juin


un patient qui pose un lapin à son médecin

Alors que le monde médical redouble sans cesse d’efforts pour une meilleure réception des patients, les « lapins » sembleraient se multiplier. Il s’agit d’un phénomène délicat et quelquefois négligé : celui du patient qui manque à ses rendez-vous.

Bien que ce comportement puisse paraître insignifiant, ses implications sont considérables. Analyser le profil typique des patients qui agissent ainsi et ses raisons devient alors nécessaire pour lutter contre les annulations répétitives.



Reconnaitre un patient qui pose des lapins (ne se présentera pas à son rendez-vous médical)


Le profil de patient qui pose des lapins :

Reconnaitre un patient qui ne se présentera pas au rendez-vous médical peut être un défi. Toutefois, il existe quelques signes et indicateurs qui peuvent aider à anticiper ce comportement.

Le premier indicateur serait l’historique des rendez-vous manqués s’il s’agit d’un patient habitué. S’il a déjà manqué plusieurs rendez-vous précédents sans raison valable, cela peut indiquer une tendance à se répéter.

Outre cette habitude, la façon de communiquer constitue également un signe sur ces agissements futurs. Que ce soit via un mail ou par un appel téléphonique, la communication avec le patient « lapin » pourrait prendre une tournure inconsistante. Cela se manifeste par des réponses vagues évasives lors de la prise de rendez-vous, des excuses récurrentes ou encore des promesses non tenues.

Le comportement général à la suite de la consultation peut également indiquer un « lapin ». Si le patient ne suit pas les recommandations médicales données lors des consultations précédentes, cela peut être un signe de non-présentation future.



Les facteurs qui peuvent favoriser les « lapins » dans le monde médical


En ce qui concerne les causes, plusieurs facteurs peuvent pousser un patient à ne pas venir à son rendez-vous médical, notamment les caractères contextuels de sa vie.

De plus en plus de patients basculent en « lapin » par faute de moyens financier et logistique. Il n’est plus méconnu que les coûts des soins et les diagnostics médicaux ne sont pas donnés. Alors, les médicaments ou même le coût du transport pour se rendre au rendez-vous peuvent constituer des obstacles pour certains patients.

À part cela, certains patients peuvent être confrontés à des barrières culturelles. En effet, le domaine de la santé mentale et sexuelle demeure stigmatisé dans certaines cultures. Cela peut les dissuader de chercher de l’aide médicale ou même de suivre les recommandations des professionnels après une première consultation.

Les caractères psychologiques peuvent aussi influencer un patient à ne pas honorer ses rendez-vous. Les patients atteints de procrastination chronique ont souvent du mal à gérer leur temps et à prioriser leurs engagements. Ce qui les conduit à remettre à plus tard la prise de rendez-vous médical, même lorsqu’ils en reconnaissent l’importance.

Dans d’autres cas, les patients peuvent ressentir de l’anxiété ou de la peur à l’idée de consulter un professionnel de la santé. Cela peut être lié à de mauvaises expériences passées, aux craintes concernant le diagnostic ou le traitement, ou simplement à l’appréhension liée au processus médical lui-même.



Conséquences des rendez-vous non honorés pour le traitement et la relation thérapeutique


En comparaison avec les patients qui respectent leurs rendez-vous médicaux, les patients lapins sont plus susceptibles de faire face à des complications médicales évitables et à des coûts de traitements supplémentaires.

Aussi, lorsqu’un patient « lapin » manque un rendez-vous, le temps de consultation réservé pour lui devient inutilisé. Pourtant, cette perte de temps aurait pu être consacrée à d’autres qui se trouvent dans le besoin ou dans l’urgence.

Par la suite, des médecins devront consacrer du temps à reprogrammer les rendez-vous manqués, ce qui peut entraîner une surcharge de travail administrative et une gestion inefficace du temps.

D’ailleurs, les expériences négatives résultant de rendez-vous manqués ou de retards dans les soins peuvent entraîner une diminution de la confiance des patients lapins dans le système de santé.



Quelles mesures pour éviter les rendez-vous non honorés ?


Dans un premier temps, il convient d’informer les patients de l’importance du respect des rendez-vous médicaux pour leur santé et leur bien-être, ainsi que pour le bon fonctionnement du système de santé.

Afin de préserver le temps des médecins ou autres professionnels de la santé, offrir des plages horaires flexibles, des heures d’ouverture étendues ou des options de téléconsultation permet aussi aux patients de trouver un créneau qui leur convient, réduisant ainsi les excuses pour manquer les rendez-vous.

Mais encore, pour lutter contre le phénomène des patients lapins et réduire les rendez-vous manqués, envoyer des rappels automatiques par SMS, courriel ou téléphone quelques jours avant le rendez-vous peut aider à réduire les oublis et à encourager les patients à se présenter. Cette tâche peut être déléguée à des experts en gestion de rendez-vous tel que Confirmed. Ainsi, le professionnel de santé pourra se focaliser uniquement sur les travaux de soin.

Comentários


Os comentários foram desativados.
bottom of page